A quand les vols atterriront encore à Kayes ?

Depuis plus de deux années aucun vol commercial ne dessert Kayes, 1ère région administrative du Mali. Aujourd’hui, l’absence de ce transport aérien constitue une grosse perte pour la région et qui connait le rôle important de la Diaspora. Air Mali a annulé en 2012 une ligne régulière entre l’aéroport international de Bamako-Sénou et Kayes, Aigle Azur a annulé en 2012 aussi une ligne régulière entre l’aéroport de Paris-Orly et Kayes, ouverte en novembre 2011 seulement.

 Les causes étaient d’abord l’insécurité ensuite problème de dépôt de ravitaillement en kérosène. Les travaux portent actuellement entre autres : la fourniture d’un camion ravitailleur d’une capacité de 18000 litres ; la fourniture et l’installation de deux bacs de stockage atmosphérique d’une capacité utile de 100 m3 chacun ; la clôture des installations ; l’installation et la mise en service des systèmes électriques, d’eau, de lutte contre l’incendie et de téléphonie…D’un budget de plus de deux milliards, les travaux du dépôt accusent un retard notoire.

Aigle Azur fut la première compagnie internationale à desservir la ville de Kayes. Ce vol répondait ainsi à une forte demande des Kayesiens de la diaspora qui constitue la grande majorité de la diaspora malienne. Depuis quelques années ce rêve est brisé très rapidement et entraine de lourdes conséquences aujourd’hui sur le développement de la région voire du pays qui a investi de gros sous pour la construction de ce joyau qui faisait la fierté de Kayes dans la sous région. Enfin autres conséquences : la fermeture des agences de voyage et le licenciement de plusieurs agents qui perdent du coup l’emploi.

Selon Dalla Bocoum, un responsable d’une agence de voyage, l’absence de vol est une grosse perte pour la région de Kayes « nous regrettons l’arrêt des vols à Kayes depuis quelques années et les conséquences sont là : la perte de l’emploi pour plusieurs chefs de famille.»

Pour rappel, l’aéroport international de Kayes Dag Dag a été modernisé par des travaux qui ont duré de 2009 à 2011. La piste d’envol a été allongée passant de 1 600 m à 2 700 m. L’aire de stationnement et d’évolution au sol des avions a été agrandie (d’une superficie initiale de 7 000 m2, le tarmac mesure aujourd’hui 11 000 m2). Enfin une aérogare de 2 000 m2 a été construite. Le 18 septembre 2011, le président de la république de l’époque, Amadou Toumani Touré a inauguré l’aéroport réhabilité créant espoir et enthousiasme à l’intérieur et à l’extérieur du pays.

La réouverture des vols commerciaux est aujourd’hui une grosse nécessité pour booster de nouveau l’économie de la première région. Boubacar Niane :  Kayesinfos.net

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Magassouba (lundi, 29 mai 2017 00:30)

    Bonsoir je suis un kayes résidé en France. Chaque année je viens à kayes pour passer de vacances. Sa sera vraiment très très bien que notre région kayes à un vol entre Bamako et kayes il est vraiment temps que le gouvernement du Mali regarde la souffrances des diaspora vraiment

Receive our trimestrial newsletter by mail