En 2034, il y aurait sept milliards de passagers aériens

Le nombre de passagers aériens devrait doubler d’ici 2034 et totaliser 7 milliards de personnes, selon l’Association internationale du transport aérien…

Le nombre de passagers aériens va doubler d’ici 2034 et totaliser 7 milliards de personnes, si l’on calcule la croissance annuelle de la demande à 3,8 %, annonce l’Association internationale du transport aérien (Iata).

Cette organisation a abaissé légèrement ce jeudi ses prévisions en raison du tassement de la croissance chinoise. Elle estimait jusqu’alors que le nombre de passagers aériens en 2034 atteindrait les 7,4 milliards de personnes.

Malgré tout, la Chine devrait devenir en 2029 le pays comptant le plus grand nombre de passagers aériens, dépassant les Etats-Unis. C’est aussi le pays qui devrait connaître la plus forte augmentation annuelle, en termes absolus, du nombre de passagers d’ici 2034, suivi des Etats-Unis, de l’Inde, de l’Indonésie et du Brésil.

Dans 20 ans, 105 millions d’emplois dans le monde dans ce secteur

En revanche, les dix pays qui devraient enregistrer les plus fortes croissances en pourcentage sont le Malawi, le Rwanda, la Sierra Leone, la République centrafricaine, la Serbie, la Tanzanie, l’Ouganda, la Papouasie Nouvelle-Guinée, l’Ethiopie et le Vietnam. Chacun de ces marchés devrait bondir de 7 à 8 % en moyenne par an durant ces vingt prochaines années, et donc voir le nombre de passagers aériens doubler tous les dix ans.

Les routes aériennes qui devraient enregistrer les plus fortes croissances se trouvent en Asie, en Amérique du Sud et en Afrique. Dans 20 ans, le transport aérien devrait contribuer à soutenir 105 millions d’emplois dans le monde (contre 58 millions actuellement) et représenter 6.000 milliards de dollars (2.400 milliards actuellement).

Source : www.20minutes.fr

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail