L’aéroport international de Douala bientôt fermé pour cause de travaux

L’information a été lâchée lors  du  forum d’échanges entre les acteurs du trafic aéroportuaire au Cameroun, tenu à Douala.

La capitale économique du Cameroun, Douala, a accueilli du 05 au 07 octobre 2015, un forum d’échanges entre les acteurs du trafic aéroportuaire au Cameroun. Si les sujets  tels que  les droits des passagers,  la situation de l’assistance  en escale, la mauvaise répartition des créneaux horaires, ou encore  le  non respect par les compagnies aériennes, des directives données par le gestionnaire d’aéroports ont été abordés, c’est bien  la question d’une éventuelle fermeture de l’aéroport de Douala qui a soulevé de grosses craintes.

A en croire le quotidien La Nouvelle Expression édition du jeudi 08 octobre 2015, « l’information est presque confirmée». Dans les détails, le journal précise qu’ « il y aura deux phases de travaux, une première phase dont les travaux dureront quatre jours et une deuxième phase pour la réfection des pistes d’atterrissage en janvier 2016 et dont les travaux se feront pendant 21 jours ».

Une annonce  qui a été mal accueillie par certains représentants des compagnies aériennes. Selon le représentant d’Air France «il y a lieu de s’inquiéter sur la fermeture pendant 21 jours de l’aéroport international de Douala envisagée par les autorités aéroportuaires. Cela va avoir des répercussions négatives incroyables et des pertes inestimables. C’est une décision que nous n’allons pas accepter».

Afin de calmer le jeu, le directeur général adjoint de la Cameroon civil aviation authority,  Allabira Mamadou a rappelé  qu’il ne faut pas aller vite en besogne. «Je considère encore cette information comme étant une simple rumeur. Il sera anormal de fermer l’aéroport international de Douala aux trafics pendant 21 jours sans concertation avec toutes les parties. Cela ne peut pas se faire sans que les gens ne prennent les dispositions surtout au niveau des compagnies aériennes qui ont déjà vendu des billets avec destination et départ de Douala. Et même ce sera un manque à gagner important», a-t-il précisé.

D’après Allabira Mamadou,  «On doit rénover l’aéroport international de Douala. On ne peut faire une omelette sans casser les œufs. Il y aura une concertation, il y aura une information et tout le monde va donner son point de vue. Le comité va travailler et on va trouver un juste milieu».

Source : cameroon-info.net

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail