L’Anac ouvre un bureau à Port-Gentil

Avec la signature de l’acte de création le 21 septembre dernier, l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac) va prochainement installer sa délégation provinciale dans l’Ogooué-Maritime.

Créée conformément aux dispositions de l’article 70 de ses statuts, dans l’objectif de mettre en œuvre la politique de surveillance de l’aviation civile au Gabon, qui vise une meilleure régulation du secteur et une plus grande sécurité des usagers, l’Agence nationale de l’aviation civile (Anac) a officialisé, le 21 septembre dernier, la création de sa délégation provinciale dans l’Ogooué-Maritime, précisément à Port-Gentil. Alors que les travaux de construction d’un nouvel aéroport aux normes internationales ont été lancés dans la capitale économique, la délégation provinciale devrait permettre d’alléger le travail du siège principal de Libreville. Elle comprendra deux bureaux, dont un dédié à la sécurité aérienne et au transport aérien et un autre à la sûreté et à la facilitation.

L’agence de Port-Gentil sera notamment chargée de «l’étude des dossiers et la notification des avis relatifs à la délivrance des documents aéronautiques, le conseil et l’expertise dans le domaine aéronautique, la régulation économique des opérateurs du secteur de l’aviation civile, la protection de l’environnement et du développement durable dans le domaine aéronautique, et la supervision de la mise en œuvre de la sûreté et de la facilitation de l’aviation civile», indique l’acte de création signé par le directeur général de l’Anac, qui n’a pas encore officialisé son choix sur la personne chargée de diriger cette antenne pronvinciale. Sur le budget de la représentation de l’Ogooué-Maritime, Dominique Oyinamono a indiqué qu’il sera fixé et exécuté conformément aux textes de l’Anac.

Source : gabonreview.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Receive our trimestrial newsletter by mail