La société allemande Fraport souhaite se retirer de la gestion de l’Aéroport Blaise Diagne

La société allemande Fraport qui détient 51% des droits d’exploitation de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass (AIBD) a dit son souhait de se retirer de cette activité, a appris APA vendredi de source médiatique.

Pour ce faire, Fraport a fixé un délai de trois semaines à l'Etat sénégalais avec qui il veut résilier le contrat à l'amiable et lui demande un million d'euros.

Selon des quotidiens sénégalais, Fraport a pris cette décision suite aux mesures prises par le Sénégal de baisser les taxes aéroportuaires, ce qui devrait se répercuter sur les recettes de l'exploitation de l'AIBD dont les travaux sont achevés à 90%, mais que le constructeur, Bin Ladin Group, réclame encore plus de 63,62 milliards FCFA pour la finition.

Le contrat de base (pour la construction de l'AIBD) a été signé le 3 avril 2007 pour une date de démarrage des travaux le 4 décembre 2007. C'est le marché de base avec Saudi Bin Ladin Group pour la réalisation complète de l'aéroport dans un délai de 33 mois qui devait courir à partir du 4 décembre 2007.

D'avenant à avenant, les travaux ont déjà englouti plus de 300 milliards FCFA.

Apanews

Source : seneweb.com
Crédit photo : dakarplus.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0
Recevez notre bulletin trimestriel par e-mail