Air China va desservir Johannesburg et Addis Abeba

La compagnie publique chinoise démarre ses vols directs vers le hub sud-africain le 29 octobre prochain. Une liaison Pékin-Addis Abeba devrait être inauguré le 02 novembre.

Dans un communiqué publié le 10 août, Air China, porte-étendard de l’aviation publique chinoise, a annoncé le lancement au quatrième trimestre 2015 de deux liaisons aériennes entre Pékin et des métropoles africaines.

La ligne directe Pékin-Johannesburg (Afrique du Sud) doit démarrer le 29 octobre, à raison de trois fréquences par semaine, assurée par un Boeing 777-300ER. Une ligne directe Pékin-Addis-Abeba devrait elle redémarrer le 02 novembre, 21 ans après sa suspension, à raison de 3 fréquences hebdomadaires assurées par un Airbus A330-200.

Active sur le continent dans les années 1970, Air China y avait depuis longtemps suspendu ses opérations directes, se contentant d’accord de partage de code avec trois opérateurs africains : Egyptair, Ethiopian Airlines et South African Airways. Ce dernier a d’ailleurs assuré la liaison Pékin-Johannesburg pendant trois ans avant d’y mettre un terme début 2015 en raison d’un manque de rentabilité, rappelle le site spécialisé Air Info.

Dans son communiqué Air China, se réjouit de ce « retour en Afrique », alors que les échanges commerciaux entre la Chine et le continent « sont à un niveau record : 221,88 milliards de dollars en 2014″.

Résultats

En juillet dernier, Air China comptait une flotte de 523 appareils (des Airbus et des Boeing pour l’essentiel). La compagnie assure 349 lignes aériennes dont 87 internationales, 16 régionales et 246 domestiques. En 2014, l’opérateur a transporté 83 millions de passagers, dont 9,2 millions à l’international, pour un chiffre d’affaires de 105,88 milliards de yuans (14,15 milliards d’euros au 31 décembre), pour un bénéfice de 3,81 milliards de yuans.

Source : Jeune Afrique

Écrire commentaire

Commentaires: 0